Rencontre avec Morgan Kirch

Il vient d’ouvrir un nouveau show-room à Saxe Gambetta à Lyon 3e. Ses collections subliment les femmes grâce à des coupes structurées associées aux mélanges de matières. Rencontre avec Morgan Kirch, créateur en vogue.

Delphine Joly : Quel est votre parcours :

image

Crédit photo : Loïc Benoit

Morgan Kirch : J’ai 27 ans, j’ai fait des études en art appliqué et un BTS Design de Mode à l’école de Condé. J’ai fait un cursus de 3 ans d’études à ESMOD Lyon, au cours duquel  j’ai pu acquérir la connaissance du métier d’un point de vu  global et aussi bien en termes de style que de modélisme.

A la suite de cela, j’ai décidé de créer ma marque, de monter mon entreprise. J’ai rencontré plusieurs personnes, pour avoir des conseils, pour savoir si c’était faisable.

Ensuite j’ai crée ma première collection en été  2010, et suite à cela j’ai participé au concours Talents de Mode organisé par le Village des Créateurs, mon dossier a été sélectionné, j’ai rencontré les membres du jury présidé par Mario Lefrant, je  leur ai présenté ma collection et j’ai remporté le premier prix.

En tant que lauréat, j’ai pu obtenir une résidence dans un  atelier-boutique du Village des Créateurs  pendant 2 ans. Et aussi un accompagnement au niveau commercial, communication… Un stand sur le salon Who’s Next, un relais médiatique, tous les éléments nécessaires à une construction d’une marque.

D.J : Comment qualifiez vous votre marque ?

LBF_0213

Crédit photo : Loïc Benoit

M.K : Je crée un vestiaire assez complet pour une femme active, les pièces sont élégantes, intemporelles. Le but c’est que la personne qui achète le vêtement se sente à l’aise, féminine, belle. Après j’interviens dans mes pièces avec des découpes assez franches, assez structurées, avec des mélanges de matières comme le cuir, les lainages, la soie,  la fourrure, le tweed.

J’aime beaucoup jouer avec les matières, avec des pièces assez classiques, et assez sobres au final, dans leur volume, leur forme. J’aime réinventer une pièce classique à  travers des découpes, des empiècements, pour apporter une touche novatrice et un côté technique et fort, pour une femme de caractère.

Quelque chose qui reste très féminin, qui pourrait être désuète mais justement qu’il ne l’est pas car j’interviens avec des coupes assez franches, nets et des détails comme le cuir, le choix des fournitures, les boutons, comme des boutons Swarowski, les poches en cuir, la silhouette est soulignée par un détail raffiné.

D.J : Où peut-on trouver vos collections  ?

M.K : Actuellement, nos collections sont vendues dans 6 boutiques en France et en Suisse.

D.J : Qu’est ce qui vous fait vibrer ?

LBF_0206

Crédit photo : Loïc Benoit

M.K : C’est le processus de création, c’est le fait de créer, d’innover, de remettre tout à plat de saison en saison. De recommencer une nouvelle aventure. On repart à zéro à chaque fois, on récupère quelques pièces qui fonctionnent et on les modifie, on les transforme, c’est une nouvelle aventure.

Ce qui me fait vibrer, c’est de choisir les  matières, les couleurs, les textures. Tout le processus de sourcing et de création pure. Et bien entendu, le plaisir de voir porter son vêtement à la fin. C’est toujours plaisant de voir que le vêtement que l’on a créé, embelli la personne, qu’il la rend plus sur d’elle, plus à l’aise.

J’ai hâte de voir la personne qui dira « oui c’est vrai je suis bien, je suis belle dans ce vêtement ». Ce qui est également passionnant, c’est de créer un univers de marque plus global, comment raconter une histoire avec non seulement des vêtements mais aussi des accessoires et une imagerie qui se construit au fur et à mesure.

D.J : Qu’est ce que vous trouvez le plus difficile ?

M.K : Vendre. Même si j’ai totalement confiance en mon produit, je dois encore travailler les relations commerciales. C’est difficile, mais c’est vraiment quelque chose qui me plait dans le sens ou c’est un challenge. Je suis en tous cas bien entouré et bien accompagné dans ce domaine.

D.J : Qu’est ce que le Village des Créateurs vous apporte ?

M.K :Le Village des Créateurs m’apporte un soutien à plusieurs niveaux, une écoute, un réseau. Des conseils au niveau du développement commercial, au niveau de la communication. C’est comme une famille professionnelle, qui m’aide à grandir et à développer mon entreprise.

D.J : Quel est votre rêve?

M.K : Mon rêve serait d’être présent dans beaucoup de  villes,  de pays, et qu’un maximum de personnes portent et aiment mes vêtements. J’aimerai avoir mes propres boutiques.

D.J : Quelle serait l’égérie Morgan Kirch ?

M.K : Ce serait Charlotte Gainsbourg, je l’ai toujours appréciée. Après dans un autre registre j’aime bien Valérie Lemercier.

D.J : Vos prochains projets ?

M.K : Travailler sur la création de la collection hiver 2014-2015. Et L’inauguration de mon showroom dans lequel je viens de m’installer.

Morgan Kirch - Fall winter 2013-2014 - Picture 1Morgan Kirch - Fall winter 2013-2014 - Picture 7

 

 

 

 

 

 

 

Morgan Kirch - Fall winter 2013-2014 - Picture 6Morgan Kirch - Fall winter 2013-2014 - Picture 5

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Morgan Kirch - Fall winter 2013-2014 - Picture 4Morgan Kirch - Fall winter 2013-2014 - Picture 3

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Crédit photo : La griffe

Delphine & Faustine

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s