La temporalité au travers des collections de Julien Fournié

Je me suis rendue hier matin au colloque organisé par l’Université de la Mode, qui se déroule sur deux jours  avec un thème très en vogue : Défier le temps, une affaire de mode.

De nombreuses conférences et tables rondes ont eu lieu entre mardi et mercredi, et j’ai choisi de vous parler plus précisément de la partie traitant la temporalité de la mode.

Ce thème,  séparé en trois sujets était animé par : Jaques Fontelli, président de l’Université de Limoges, Anthony Mathé, sémioticien et José Teunissen de l’Université des Arts de Londres.

Je tiens particulièrement à vous faire partager l’intervention de Jaques Fontelli.

En effet, il nous a fait découvrir et a analysé les  quatre premières collections de Julien Fournié, un créateur très inspiré et talentueux qui défile lors des Fashion-Week haute couture.

Chacune des collections est  liée aux rapports étroits entre le corps et le vêtement au travers des saisons.

Dans sa première collection (FW 2009), le vêtement fonctionne comme un pansement pour le corps, il y a une relation intime entre la peau, la matière et la forme du tissu. Le vêtement est là pour réparer la vulnérabilité du corps  et le maquillage est agrémenté de pansements comme pour souligner cette volonté du créateur.

Source : paperblog

Dans sa collection Printemps-Eté 2010, il semble faire tenir les habits sur un fil, comme si chaque tenue était prête à tomber à tout moment, tout comme les coiffures des mannequins.

Source : Ykone

Pour l’Automne Hiver 2010 le vêtement se fait violence, les mannequins sont extrêmement maquillées, leurs visages inexpressifs, leurs muscles tendus. Le vêtement semble faire souffrir celle qui le porte.

Source : Ykone

Enfin, pour le Printemps Eté 2011 la vigueur est retrouvée, avec des pièces très colorées et des mannequins joyeuses qui jouent avec les spectateurs et sourient.

Source : Ykone

J’ai trouvé très intéressant d’étudier le travail d’un créateur à travers le temps avec un aspect théorique car j’ai apprécié mieux comprendre la démarche du créateur et m’emparer de l’âme des collections. Cette intervention originale permet d’ouvrir le débat de la temporalité de la mode, sans seulement parler du vintage ou des inspirations folkloriques dans la mode.

Thaïs

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s