Conversation avec Pierre Bergé

Mardi 25 octobre 2011 : Nous y sommes !

Pseudo-journalistes pour quelques heures, nous avons le privilège de rencontrer Pierre Bergé, un nom qui ne vous laisse sûrement pas indifférent.  C’est donc dans le somptueux amphithéâtre de l’Université de la Mode que le co-fondateur de la maison de haute couture Yves Saint Laurent s’installe devant nous, sous un tonnerre d’applaudissements. Plus de 550 personnes ont répondu présent à cet événement. (Étudiants, enseignants et journalistes).

Stylo en main, appareil photo activé, la conversation avec Pierre Bergé peut commencer.

Et nous parlerons d’entrepreneuriat, de passion et d’engagement durant la conversation.

Pour en résumer ces 3 axes : Pierre Bergé parlera de sa passion pour la littérature et de sa courte vie en tant que courtier en librairie qu’il arrêtera, et de sa rencontre avec Yves Saint Laurent, la personne qui révélera en lui l’homme d’affaire.

Un jour, Yves Saint Laurent proposa à Pierre Bergé de créer une maison de haute couture. Il dit OUI et c’est à deux qu’ils partent pour une aventure qui durera toute leur vie.

Les années passent et Mr. Bergé ne cesse d’accroître ses activités : la chambre syndicale du prêt-à-porter des couturiers et créateurs de mode voit le jour dans les années 70. Il évoque fièrement Sonia Rykiel, Christian Dior ou encore Chloé…  Aujourd’hui, son nombre d’adhérents a été multiplié par 10 !

C’est lui qui créa en 1986 l’Institut Français de la Mode ! Mais selon lui, « le meilleur enseignement on le trouve chez soi ». Contradiction ! Pierre Bergé a évoqué avec humour le thème des études et le fait qu’il n’a aucun diplôme en sa possession. Son conseil aux étudiants : « Ne soyez pas des jeunes-vieux, ni des vieux-vieux c’est encore pire ! Profitez de la vie et faites des choses de votre âge. Il faut faire des affaires bien et vite ! ».

La passion !

Sa passion pour la littérature et son étroite amitié avec Jean Cocteau font de lui le président des « Amis de Jean Cocteau », une association ayant pour objectif de pérenniser la mémoire de ce poète. Non sans savoir que Pierre Bergé est aujourd’hui titulaire du droit moral sur son œuvre. C’est la passion qui l’a fait collectionner, les livres sont essentiels à sa vie. « Je suis un boulimique de la littérature » dira-t-il, et il pense même avoir attrapé le « virus de la bibliophilie ».

Notre ressenti ? Cet homme au fort caractère qu’est Pierre Bergé n’aime pas se prononcer sur les artistes qu’il recommande et avoue être pleinement conscient de sa mauvaise foi. Il déclara même qu’une passion doit être défendue avec « toute la mauvaise foi possible ».

La Mode !

Ah, quel sujet délicat ! Surtout lorsque sa première phrase est la plus contradictoire au possible. Je vous laisse la comprendre : « La mode n’est pas un art mais il faut un artiste pour qu’elle existe. ». Néanmoins, nous sommes bon nombre à savoir qu’il conserve les 5 000 vêtements haute couture et 150 000 accessoires, croquis et objets divers d’Yves Saint Laurent pour sa fondation Pierre Bergé-Yves Saint Laurent dont il est président depuis 2002. Il nous rappela par la suite que pour Yves Saint Laurent, la seule chose qui compte c’est le style et non la mode.

Soudain, Pierre Jacques Brivet en présentant l’Université de la Mode a fait référence au Tube à Essai (ndlr la boutique expérimentale de l’Université de la Mode au Village des Créateurs).

Après avoir longuement insisté sur le sujet, les différents interlocuteurs ont réussi à faire dire à Pierre Bergé quels étaient les meilleurs créateurs selon lui. C’est sans grande surprise qu’il cita Yves Saint Laurent et Chanel. Mais c’est avec stupéfaction qu’il évoqua l’inventeur du jean. Lorsque l’on connait ses engagements multiples, ce choix prend tout un sens. Mr Bergé a raison ! Le blue jean est antiraciste, il  n’a pas d’âge, ni de sexe, ni de saison. Il est universel. Mr. Bergé n’oublia pas de citer Alber Elbaz, le directeur artistique de Lanvin et Jean Paul Gaultier qui sont, selon lui, très intéressants artistiquement parlant.

L’heure de la parole est à nous ! Quelques étudiants, enseignants et journalistes ont pu profiter d’un court instant pour poser quelques questions à notre invité emblématique.

Homme engagé, il est le co-fondateur du Sidaction dont il est le président et soutient également Sos Racisme et Act’up Paris.

Conscient de ses coups de gueule, il se défend en affirmant être ce qu’il est, dire ce qu’il pense. Pour lui, il vaut mieux être sincère plutôt qu’hypocrite : « le monde n’a pas d’utopie, les gens sont pragmatiques. ».

Voilà. C’était Pierre Bergé, en direct de Lyon.

Les mots d’Alicia :

« Ah que le temps passe vite en sa compagnie ! »

Un caractère unique. Une très forte tête.
Son parcours m’a impressionné : quel homme !

Je pense que bon nombre d’entre nous n’étions pas conscient de la richesse de ses expériences.

Ses quelques mots ô combien intéressants m’ont donné envie de me procurer deux de ses œuvres : « Lettre à Yves » et « Les jours s’en vont je demeure ».

Sa vision de la Mode et plus particulièrement la relation qu’entretient l’homme avec l’habit sont totalement juste. Son expérience se ressent dans ses paroles, et c’est avec le plus grand des plaisirs que j’en abreuverai encore plus.

Pensées de Mathilde :

«  Je veux une bonne place ! ».

14h30 : Majorité féminine envahissant les sièges de l’amphithéâtre, j’ai hâte de rencontrer Pierre Bergé.

14h45 : Soulagée, Pierre Bergé fait son entrée ! Je peux enfin le voir en vrai !

Les pensées de cet homme brillant m’ont ouvert les yeux sur le monde dans lequel nous vivons actuellement. Je retiendrais de ces nombreuses paroles, celle-ci « Les créateurs ne suivent pas la mode ! Ce sont eux qui créent les tendances de demain ! »

Merci à l’Université de la Mode d’avoir organisé cette conférence.

Alicia & Mathilde

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s